Souscrire a un credit immobilier : tout ce qu’il faut savoir

Un prêt immobilier est une solution de financement qui peut vous aider à acquérir la maison de vos rêves sans devoir attendre une épargne de plusieurs années. Pour souscrire au prêt, la banque ou l’établissement de crédit vous fera soumettre à de nombreuses formalités et conditions. L’accord du prêt dépendra alors de la pertinence de votre dossier et en cas de doute, le rejet de la demande figure aussi parmi les suites possibles. Avant de demander un crédit immobilier, découvrez donc tout ce qu’il faut savoir.

Peut-on demander un crédit sans avoir une contribution personnelle ?

On appelle contribution personnelle l’apport que le demandeur doit disposer pour financer l’acquisition d’un bien immobilier, soit environ 10 à 20% de la somme totale nécessaire. L’absence de cet apport est souvent un des facteurs importants qui mènent au refus d’une demande de prêt. L’apport constitue donc une garantie afin de rassurer la banque. Notez quand même que l’apport personnel n’est pas obligatoire si votre dossier arrive à convaincre la banque que vous pouvez effectuer le remboursement correctement. Votre âge, votre type de contrat de travail et votre taux d’endettement peuvent aussi vous aider à bénéficier d’un crédit immobilier sans apport. Après l’acquisition du bien, découvrez le budget moyen assurance habitation qui vous permettra de mieux gérer votre bien.

Quels sont les points à vérifier avant la souscription ?

Les informations ci-après vous seront utiles afin de faciliter la souscription à crédit immobilier :

  • Vérification du coût total du crédit

Le taux d’intérêt que retient la banque en fonction du montant du crédit demandé définit le montant total du crédit accordé. L’intérêt peut être fixe ou variable en fonction de la durée de l’offre. Afin de déterminer le coût exact du crédit, il est aussi nécessaire de prendre en compte la commission d’assurance et les divers frais qui peuvent s’appliquer (notaire, agence, etc.)

  • Assurance emprunteur

Il s’agit d’une exigence spécifique des banques et des établissements de crédit. Son intérêt est surtout de s’assurer que le remboursement se fasse afin d’éviter les impayés. L’assurance peut se présenter sous forme d’hypothèque ou de caution.

  • Date limite de remboursement

L’échéance du remboursement de crédit dépend du montant de celui-ci et de la capacité financière de l’emprunteur. C’est un détail important à vérifier en amont. Le crédit peut être remboursé par amortissement, par une échéance constante ou in fine.

Que faire en cas de refus ?

La banque peut refuser votre demande de crédit si vous avez un faible revenu, si vous n’avez pas d’apport personnel, si votre contrat de travail démontre une certaine précarité ou si vous êtes assez âgé. Sachez quand même qu’un refus de crédit n’est pas une décision irrévocable. Il suffit seulement de refaire la demande en tâchant avant tout d’améliorer votre situation. La banque a besoin d’un profil emprunteur fiable et une situation financière stable et évolutive. Augmenter le taux d’apport personnel est alors la première solution pour anticiper l’obtention du crédit. L’accompagnement d’un courtier immobilier peut aussi être avantageux pour trouver un établissement de crédit qui pourra considérer votre demande.

Catégories :

Bienvenue sur Surf is Money !

Sur ce blog, vous retrouverez de nombreux articles concernant la bourse, mais également les crédits, de nombreux conseils sur les mutuelles, l’intégralité des actualités concernant la finance, ainsi que les différentes modalités de prêt qui existe sur le marché.

Prochaines publications
décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Anciens articles
Nous contacter